AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Marco Pantani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Marco Pantani   Mer 30 Avr 2008 - 10:15

UN AUTHENTIQUE GRIMPEUR

Marco Pantani le dernier "pur" grimpeur de l’histoire du cyclisme. Il avait un style particulier, il grimpait les mains au bas du guidon, par changement de rythme incessant, il excellait dans les gros pourcentages où il placait des démarrages foudroyants. Il avait du Coppi, du Bartali et du Gaul en lui, il avait ressuscité tous ces champions durant sa carrière. On lui donnait le surnom d’Elefantino pour ses oreilles décollées et de Pirate pour son bandana et ses fréquents excès que ce soit sur la route ou en dehors.

Comme tous les purs grimpeurs, il se révèle tôt en remportant le Baby Giro. Il brillera dans la cour des grands deux années plus tard en montant sur le podium, 3éme, glanant 2 victoires d’étapes dont celle du Mortirolo. Il relègue Indurain à 3 minutes, premier exploit.

PREMIER TOUR DE FRANCE

Il termine 3éme du Tour de France en 1994 après avoir terminé à la même place sur le dernier Giro. Lors de la 17éme étape à Val Thorens, le pirate est victime d'une chute très tôt dans la course, il veut abandonner mais il repart. Dans le Glandon, il lâche à plusieurs reprises, il est au bord de l’abandon mais l'Italien s’accroche. Mais il se refera une santé dans la Madelaine où il contre Leblanc avant de lâcher tout le monde dans la montée finale par une attaque explosive à 6km de l’arrivée, la victoire d’étape lui échappera de peu.

LE DOUTE

Pantani est victime d'un accident lors de Milan-Turin en 1996, il est démoralisé et annonce qu’il va arrêter sa carrière s’il ne retrouve pas un niveau décent. Mais grâce a soutien de ces proches et de ceux qui ont toujours cru en lui, il reviendra sur le vélo encore plus fort.

ROI DE L’ALPE D’HUEZ

En 1995, Il remporte l’étape de l’Alpe, avec notamment la Croix de Fer et la Madeleine au programme. Il attaque dès le pied du sommet et en moins de 6km, il relègue le Roi Miguel à 1’45". Il se fait une frayeur sur le final où il frôle la correctionnel dans un des derniers virages du col. Il s’impose comme étant le meilleur grimpeur du moment.

Le Pirate est malchanceux, il abandonne le Giro en 1997 sur chute et il perd le Tour dès les premières étapes sur chute et il doit se contenter des étapes. Mais il se rattrapera sur l’Alpe en attaquant dès le premier virage comme en 1995 et en surclassant Jan Ullrich le maillot jaune. Il réalisera le record de la montée. Il brillera ensuite à Morzine. Il termine 3éme au général. Le Pirate a retrouvé son grand niveau après sa blessure.

DOUBLE GIRO - TOUR

Sur le Giro, il monte enfin sur la plus haute marche en 1998, faisant la différence dans le Monte Campione. Il montre aussi qu’il a fait des progrès significatifs dans les chronos. Sur le Tour, il dit ne pas vouloir jouer le général et se contenter d’étapes. Après avoir perdu beaucoup de temps sur Ullrich lors du premier chrono, Pantani survole l’étape du Plateau de Beille. Le Pirate revient à 3 minutes de l’Allemand, la menace se rapproche. Il inscrit une nouvelle fois son nom dans la légende du Tour lors de l’étape des Deux-Alpes. Il attaque dans le Galibier à 6 km du sommet et à 70km de l’arrivée, sous une pluie glaciale, Leblanc tente de s’accrocher, le Romagnol est même en roue libre pour attendre le Français mais celui ci est trop faible pour être une aide utile à l’Italien. Ullrich affiche des premiers signes de panique dans le Galibier. Pantani l’emporte avec 9 minutes d’avance sur l’Allemand et lui prend le maillot jaune. Elefantino remporte son premier Tour, et entre dans la légende avec Indurain, Anquetil, Coppi ou Merckx en doublant Giro – Tour.

COURSES D’UN JOUR

On le retrouve en Colombie pour les Championnats du monde où il sera un des principaux animateurs mais il ne pourra rien face à l’intelligence espagnolen se contentant de la médaille de bronze. Il avait aussi fait de belles places dans les classiques Ardennaises, mais n'a pas voulu prolonger l'expérience.

LE DÉBUT DE LA FIN

Pantani est plus que favori du Giro en 1999. Il décide de faire une fixation sur Laurent Jalabert qu’il juge comme un dangereux adversaire. Lors de la montée d'Oropa, Pantani crève. Il est dépassé par plus de 50 coureurs, Pantani repart au sprint et dépasse ses adversaires un à un, le dernier à rattraper est Jalabert. Finalement, l’Italien remporte l’étape, à 48 heures de la fin du Giro, le natif de Rimini a course gagnée. Mais son taux d’hématocrites est à 52%, il est exclu la veille de l'arrivée.

BREF RETOUR

Il revient sur le Tour 2000 après avoir aider Garzelli dans la quête du Giro. On retrouve un bon Pantani lors de l’étape du Ventoux. Il est lâché dès l’entame du col, il navigue à une vingtaine de mètres du groupe de tête. A l’approche du sommet, il démarre en compagnie d’Armstrong, celui-ci lui laissera l’étape, mais l’Italien ne l’a jamais remercié. A Courchevel, l'Américain veut faire la leçon au Pirate mais ce dernier est impitoyable avec l’Américain et le lâche séchement pour remporter l'étaper. On retrouvera pour la dernière fois Marco devant lors de l’étape de Joux-Plane. Il s’échappe dans le col des Saisies et franchit tous les sommets en tête, mais il sera repris et abandonnera le soir.

UN INEXORABLE DÉCLIN AVANT LE DRAME

Le Pirate passe ensuite le reste de sa carrière dans l’ombre. En 2002 sur le Giro, il affirmera être beaucoup trop vieux pour rivaliser avec les jeunes avant de jeter l’éponge. On retrouvera néanmoins le Pirate sur le Giro 2003 et dans le Zoncolan où il semble renaître. Il tentera de gagner pour une dernière fois à Cascata de Toce mais il sera pourchassé par Gilberto Simoni qui gagnera l’étape. Il finira ce Giro à une correcte 14éme place.

Ensuite, lors de l’automne et l’hiver 2003, l’Italien prend 10kg, son père annonce dès la fin décembre que Pantani ne roulera plus jamais. Il part ensuite en dépression et ira dans un hôpital psychiatrique qu’il quittera très rapidement, avant de mettre fin à ses jours le 14 février 2004.


Dernière édition par Steyn le Mar 23 Déc 2008 - 22:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Schleck
Roi des Chouans
avatar

Nombre de messages : 4836
Age : 25
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Marco Pantani   Mer 30 Avr 2008 - 15:14

D'ailleur c'est Pantani qui a le record de moyenne dans l'Alpe d'Huez je crois (dans les 25 km/h)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janullrick
Roi des Chouans
avatar

Nombre de messages : 804
Age : 26
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Marco Pantani   Mer 30 Avr 2008 - 18:44

Marco Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maire
Maire du Forum
avatar

Nombre de messages : 10306
Age : 24
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Marco Pantani   Mer 30 Avr 2008 - 18:50

Je ne suis pas un fan absolu de Pantani comme je peux l'être avec Ullrich mais je l'admire. Surprised D'ailleurs dans l'étape d'Oropa, il ne lève même pas les bras car il n'est pas sûr d'être premier. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marco Pantani   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marco Pantani
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Légende de Marco Pantani
» Résultats : Mémorial Marco-Pantani (1.3)
» MEMORIAL MARCO PANTANI --I-- 01.10.2011
» MEMORIAL MARCO PANTANI --I-- 31.08.2013
» BARILLA - Souvenir Marco Pantani

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire de l'Empereur Estonien :: La Petite Reine :: Histoire-
Sauter vers: