AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Faits importants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faits importants   Mar 24 Juin 2008 - 19:19

Ok donc vraiment pourri le Tour d'Allemagne d'autrefois noel
Quand on voit les leaders maintenant, on peut regretter des attaquants comme lui c'est vrai Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Faits importants   Mar 24 Juin 2008 - 20:28

PCM a écrit:
Ok donc vraiment pourri le Tour d'Allemagne d'autrefois noel
Quand on voit les leaders maintenant, on peut regretter des attaquants comme lui c'est vrai Crying or Very sad

Tu n'as pas encore vu Popo à l'oeuvre ! joyeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faits importants   Mar 24 Juin 2008 - 20:33

Proarmstrong a écrit:
PCM a écrit:
Ok donc vraiment pourri le Tour d'Allemagne d'autrefois noel
Quand on voit les leaders maintenant, on peut regretter des attaquants comme lui c'est vrai Crying or Very sad

Tu n'as pas encore vu Popo à l'oeuvre ! joyeux

T'as ta réponse noel
Revenir en haut Aller en bas
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Faits importants   Mar 24 Juin 2008 - 20:37

Popovych sera un leader quand il mettra 3 minutes à tout le monde dès Hautacam ! oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faits importants   Mar 24 Juin 2008 - 20:43

Toi t'es leader en ce qui concerne de raconter des blagues Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Faits importants   Mar 24 Juin 2008 - 20:45

PCM a écrit:
Toi t'es leader en ce qui concerne de raconter des blagues Crying or Very sad

Mais pourquoi vous croyez tous que je veux raconter des blagues quand je n'en fais pas. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faits importants   Mar 24 Juin 2008 - 20:48

Popovych maillot jaune pas mal.
Je sais pas si c'est plus marrant que le "Popovych propre" de Wel noel
Revenir en haut Aller en bas
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Faits importants   Mar 24 Juin 2008 - 20:50

Voeckler a été en jaune. Pourquoi Popovych ne le pourrait pas ?

Je n'ai plus fanboyer depuis longtemps alors je m'y remets un peu. oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faits importants   Mar 24 Juin 2008 - 20:55

Parce que Popovych n'ira surement pas dans une échapée.
Revenir en haut Aller en bas
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Faits importants   Mar 24 Juin 2008 - 21:00

PCM a écrit:
Parce que Popovych n'ira surement pas dans une échapée.

C'est mal connaître le personnage ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faits importants   Mar 24 Juin 2008 - 21:10

Ba en principe il devrait épauler Evans.
Apres bien sûr il peut faire comme en 2006 à Carcassonne (je crois) et partir sur une étape de transition. Si je m'en souviens c'est parce qu'il y avait Freire noel
Revenir en haut Aller en bas
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Faits importants   Mar 24 Juin 2008 - 21:15

PCM a écrit:
Ba en principe il devrait épauler Evans.
Apres bien sûr il peut faire comme en 2006 à Carcassonne (je crois) et partir sur une étape de transition. Si je m'en souviens c'est parce qu'il y avait Freire noel

Oui d'ailleurs je remercie Oscar de ne pas avoir collaborer avec Ballan, laissant Popovych seul en tête ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Faits importants   Lun 21 Juil 2008 - 13:29

La formidable saison 2004 de Davide Rebellin


Davide Rebellin est un coureur réputé pour sa régularité. Souvent placé mais rarement gagnant. Cette réputation lui colle à la peau, en effet ces derniers succès dans les classiques remontent à 1997, où il remporte coup sur coup la Classica San Sebastian et le Championnat de Zurich, il était alors sous les couleurs de la Française des Jeux. Sur les courses par étapes, il se distingua très rapidement, en rentrant dans les 10 premiers du Tour d'Italie et du Tour d'Espagne, la même année en 1996. Il réalisa ensuite de bonnes performances, comme le montre sa victoire sur la Tirreno en 2001, mais manquant de régularité, il ne peut gagner de grandes courses. En 2003, il tient tout de même à s'aligner sur le Tour de France du centennaire. Sans succès, il doit abandonner, il souffre de problèmes de respirations. Diagnostic: il est fortement asmathique. Cet événement bouleversera sa carrière, à partir de ce moment, il se concentrera entièrement sur les courses d'un jour.

Il débute la saison 2004 de belle manière, terminant 2éme de Paris-Nice derrière l'impressionnante équipe CSC. On lui reprochera de n'avoir pas tenté d'attaquer, mais que pouvait-il faire face à l'armada CSC. Son heure viendra en avril. L'Amstel Gold Race est son premier rendez-vous. Dans l'Eyserbosweg, il s'échappe en compagnie de Kessler, Di Luca, Boogerd, Bettini et Van Petegem. Echappée royale. Dans la difficulté qui suit, Boogerd sort avec Rebellin. Le trou est fait car on ne s'entend pas derrière. Les 2 coureurs creusent l'écart, la victoire se jouera au Cauberg entre les 2. Boogerd est nerveux, il dépense plus d'énergie que Rebellin, beaucoup plus lucide, qui n'oublie pas de s'alimenter, de serrer ses chaussures pour le sprint. La victoire de Rebellin semble acquise avant même le sprint. C'est sans surprise qu'il l'emporte.

Trois jours plus tard, Davide se rend à la Flèche. La course est tranquille, elle se finit au sprint dans la dernière montée. Invisible durant toute la course, Davide Rebellin apparait dans les derniers mètres, c'est le seul qui suit l'attaque de Di Luca. C'est dans les 150 derniers mètres que Rebellin distance son compatriote pour signer ce doublé.

Un autre doublé l'attend le dimanche, ou plutôt un triplé, qui serait historique. Dans une Doyenne marqué par l'attentisme des favoris, il faut attendre Saint-Nicolas pour voir la course se décantait. Boogerd attaque avec Vinokourov, Rebellin suit sans trop de problèmes. Les 3 s'échappent et vont se disputer la victoire au sommet de Ans. Vinokourov tente sa chance mais Boogerd ramène et contre de suite. Le Hollandais poursuit son effort. Au dernier virage, il se retourne, il voit Rebellin encore dans sa roue. A ce moment là, on sait qui gagnera la course. Rebellin signe un triplé historique.

Pour la suite de la saison, il ambitionne le Giro, Athènes, Vérône et la Coupe du Monde. Peu performant sur le Giro, il n'ira pas au bout. Il se réserve pour les derniers mois. Il apprend ensuite qu'il ne fait pas parti des sélectionnés pour Athènes et Vérône, pourtant ces résultats plaidaient en sa faveur, mais Ballerini choisit Bettini. On le voit actif à Hambourg. Il marquera des points grâce au bon concours de son équipe. Danilo Hondo sacrifiera ses chances de victoires pour son leader. A San Sebastian, il peut compter sur le travail de Totschnig pour s'assurer des points. Le duel Bettini / Rebellin fait rage, tellement que le Basque Miguel Angel Martin Perdiguero les surprend au sprint.

Vérône c'est le lieu des prochains Mondiaux. C'est surtout la ville natale de Davide Rebellin. Ne pas être sélectionné est vécu comme une humiliation. Davide tentera de se faire naturaliser Argentin pour l'événement, mais il s'y prend trop tard et le passeport n'arrive pas à temps. Enorme déception. Il ne s'en remettra pas, il perdra tout au mois d'octobre, puisque Paolo Bettini lui subtilisera le maillot de leader de la Coupe du Monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Faits importants   Mar 22 Juil 2008 - 10:39

Les derniers mois d'Armstrong

Fin 2004, Lance Armstrong laisse planer le doute sur sa participation au Tour. On le pressent sur les courses d'un jour, où il a toujours échoué et le Giro en hommage à Casartelli, décédé 10 ans auparavant. Mais au début de la saison, à la demande de son sponsor, Armstrong décide de s'aligner sur le Tour. Les suiveurs le sentent démotivés.

Le Texan s'aligne à Paris-Nice pour le début de saison. Il inaugure le Pro Tour en portant le maillot de leader du circuit lors du prologue de Paris-Nice. Mais il n'est pas dans le coup. On pense pourtant que le mauvais temps devrait l'avantager, il répond en rigolant "j'aime le sale temps quand je suis en forme". Il n'ira pas au terme de Paris-Nice. Il continue sa saison avec une participation au Tour des Flandres, où il espère aider Hincapie à la victoire. Bruyneel annonce qu'il ne faudra pas le sous-estimer. En effet, Armstrong est le meilleur équipier du New Yorkais, mais il est inneficace face aux 3 costauds de l'épreuve: Boonen, Klier et Van Petegem.

Pas d'Ardennaises pour la suite, le Texan annonce sa retraite le lundi 19 avril, pour la fin du Tour. Armstrong préfère le Tour de Géorgie aux Ardennaises, il est sévérement battu par Floyd Landis son lieutenant. Aucune inquiétude pour sa part. Il croise un certain Andy Schleck dans les cols Américain, le Texan est surpris de son aisance. Clairvoyant, il annoncera que ce coureur sera à surveiller les années à venir.

Armstrong court peu, sa prochaine cours eest le Dauphiné. Sans être brillant, il montre qu'il est totalement au point. Il est agacé par les réactions des journalistes surpris de ne pas le voir suivre Vinokourov dans les cols, de ne pas rivalisr avec Botero et Leipheimer dans les chronos, il répond "les autres font leur show, mais le Tour est dans un mois". Il le prouve de la meilleure manière sur la première étape, où il frappe un grand coup. Il rattrape Jan Ullrich dans l'épreuve chronométrée. Même s'il ne remporte pas l'étape, il marque les esprits. Bobby Julich est déjà défaitiste "quand tu vois les jambes d'Armstrong le premier jour, ça s'annonce mal".

Les adversaires y croiront un peu lors de l'étape du Ballon d'Alsace. Armstrong est harcelé par les T-Mobile et son équipe est inexistante. Il doit se résoudre à laisser partir Klöden, le moins dangereux parmi eux. Le doute est de mise. Mais il remet tout en place sur la première étape vers Courchevel où son équipe revit. Il élimine tous ces adversaires dangereux y compris Basso et Ullrich. La suite du Tour est paisible et ennuyeuse, les performances de Rasmussen et Vinokourov mettent du piment à ce Tour. Armstrong n'aura pas besoin de forcer son talent. Il favorisera le 2éme place de Basso. Le Texan remportera une étape, sur le dernier chrono.

Il quitte le cyclisme avec 7 Tours de France, avec des adversaires toujours pas à la hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faits importants   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faits importants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» RCS : Faits divers
» Les méfaits du sucre
» Faits divers...
» "Les méfaits du Glyphosate..."
» Les méfaits de la chaleur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire de l'Empereur Estonien :: La Petite Reine :: Histoire-
Sauter vers: