AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eric Boyer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Eric Boyer   Ven 16 Mai 2008 - 19:12

Eric Boyer est un coureur Français de renom des années 80. Il prit sa retraite à cause de l’arrivée de l’EPO et s’est reconverti pour conseiller les jeunes et les prévenir contre ce fléau. Il a ensuite été consultant sur Eurosport et l’Equipe avant d’être nommé manager général de l’équipe Cofidis après le scandale des affaires de dopage. On se rend compte de sa personnalité et de ses positions après ses déclarations. Il me plait.

Son parcours de cycliste

« J'ai toujours su que je n'avais pas mis les pieds dans le cyclisme pro pour ne rester qu'un équipier. Amateur, je rêvais de gagner le Tour. Quand j'ai débarqué chez les pros, je me suis aperçu de mon erreur. Même si un jour on a un leader qui a les capacités physiques de gagner de grandes épreuves, il faudra parfois donner aux équipiers les moyens pour qu'ils puissent ouvrir les portes, se libérer. Sinon, à 35 ans, quand ils vont faire le bilan, ils auront de l'argent, une maison avec piscine, mais ils se demanderont ce qu'ils ont fait de leur vie de cycliste. »

« C'est pas parce que tu finis cinquième du Tour et meilleur Français une année que c'est facile. Une fois rangé, les compteurs sont remis à zéro et on t'oublie. On reconnaît ses amis. J'ai réalisé mon rêve en étant coureur, le réveil a sonné brutalement, et maintenant je sors du lit. »

A propos de Pedro Delgado

« Delgado a triché, il doit être sanctionné. Il faut appliquer le règlement. Dans les jours qui ont suivi, Delgado a été blanchi, et je me suis retrouvé tout seul. Dans le peloton, j'étais victime de menaces et, sur le bord des routes, les gens, qui m'avaient applaudi une semaine auparavant, me crachaient dessus. Lorsque je suis rentré chez moi, j'avais des lettres d'insultes. »

Lui et le dopage

« A quatorze ans, lorsque j'ai décidé de faire du cyclisme, mon père m'a emmené chez un médecin, le docteur Jean-Pierre de Mondenard, qui a su me prévenir et m'alerter sur les risques des substances illicites. A partir de ce moment, et jusqu'à la fin de ma carrière, à trente-quatre ans, tous les quatre mois, je faisais un bilan complet. Je n’ai pas touché à l’EPO mais aux corticoïdes. J’ai aussi pris des amphétamines pour des critériums. »

Sur les directeurs sportifs Français (surtout Legeay)

« D’abord, ils doivent trouver de l’argent, ensuite une fois qu’ils l’ont, ils doivent faire du marketing et des relations publiques. En France, depuis trois ou quatre ans, les directeurs sportifs faisaient trop de business et oubliaient l’essentiel : les coureurs. »

« Pas un dirigeant actuel n’a dit : OK, je me suis trompé, ça fait 20 ans que je suis dans le vélo. Je n’ai pas pu empêcher ça, je démissionne. Au contraire, les mecs sont là depuis des années, indéracinables. Sont-ils au service de ce sport ou ce sport est-il à leur service ? »


Son amour pour le vélo

« De toute façon, je ne sais pas ce que j’aurais fait de ma peau sans le vélo. Ce sport m’a fait et je n’avais pas envie de faire autre chose, parce que je ne voulais pas laisser les - dirigeants de ce sport procéder comme ils faisaient à l’époque. J’estimais que fuir n’était pas la solution. »

« C’est en restant dans le milieu qu’on lutte le mieux. En tant qu'ancien, je me sens proche des coureurs. Je n'en connais aucun qui se dope par plaisir. Tous ceux qui le font le font à contrecœur. Ils cèdent une fois, puis deux fois, à des moments de faiblesse, comme en éprouve n'importe quel être humain, et malheureusement durant ces moments, ils ne trouvent aucun interlocuteur à qui parler. »


Sur son franc-parler

« Je sais que je peux déranger au sein du vélo car j'ai un discours dur et que beaucoup aimeraient que je me taise. Mais je suis comme ça. Je dis ce que je pense et je ne m'en cache pas. L'équipe Cofidis prouve depuis un an qu'elle est volontaire et qu'elle veut se laver de toutes ses affaires. Il y a des gens honnêtes et fiers de ce qu'ils font au sein de cette formation.»

« Moi, les tentatives d'intimidation ça me renforce, mais je n'ai plus 25 ans et je ne suis plus coureur. Il faut être très courageux pour briser la loi du silence dans ce milieu qui est très étriqué. »


Sa philosophie

« Je crois vraiment que j’aime les gens. Si, en tant que manager général, je dois prendre une décision grave concernant l’un de mes coureurs, je la prendrai, bien sûr, mais en tant qu’homme je lui tendrai la main. Nous n’avons pas affaire à des criminels ! »

« Le coureur qui a les capacités pour gagner mais qui a du mal peut se dire : Je vais m'aider en allant vers le dopage." Nous refusons cette alternative en mettant en place d'autres outils, comme la sophrologie ou le yoga, pour que, psychologiquement, il franchisse un cap. »

Les coureurs Français

« Ils touchent des salaires sur ce que l'on s'imaginait qu'ils allaient faire, et ils ne l'ont pas fait. Ils n'en sont pas responsables : on leur a proposé ces salaires. Si on a spéculé sur eux parce qu'ils ont gagné une course par-ci par-là, on ne peut pas leur en tenir rigueur. »

« On voit bien que toute la filière est en crise et que le chantier est énorme. Pourtant, ce sport est formidable. Quand un gamin dit à ses parents « je veux faire du vélo », vous connaissez très bien leur réaction : la peur. La crise est globale : sportive, structurelle, sociologique… Les gamins, aujourd’hui, veulent d’abord se faire plaisir dans le sport. Nous aussi, on prenait du plaisir, mais on savait souffrir sur un vélo. »

« Aujourd'hui, il n'y a que deux Français qui courent à l'étranger. Je crois que les jeunes coureurs ont besoin de s'enrichir de nos voisins. Je ne suis pas du tout convaincu par ceux qui disent que les Français travaillent moins mais je crois que c'est important de s'enrichir des autres. Au sein de Cofidis, équipe multiculturelle, chacun s'enrichira de la culture de l'autre, d'un Farrar qui vient de Seattle ou d'un Duque qui vient de Medellin. »


Sur David Moncoutié

« Avec la victoire de David, on retrouve un cyclisme que l'on aime, une certaine façon de le pratiquer, après avoir vu ces derniers jours un certain cyclisme que l'on n'aime pas. J'ai trouvé une porte d'entrée en lui il y a quelques jours. En fait, il faut le soutenir, lui dire qu'on l'aime et qu'on le supporte dans ses objectifs, qui sont bien précis. »

Sur Stuart O'Grady après le Tour 2005

« O'Grady n'était pas pour moi une locomotive. En tout cas pas plus que les autres. Au Tour de France il avait pourtant autour de lui une équipe et il n'a pas fait mieux que des places d'honneur. Je ne lui fais pas de reproches car il avait le comportement pour gagner mais il n'a pas su conclure et il était à chaque fois devancé. »

Sur Philippe Gaumont

« Il n'a jamais été incité ni encouragé par une tierce personne dans cet engrenage. Il a voulu entraîner des personnes fragiles et certains se sont laissés entraînés. A partir du moment où lui était conscient de ce qu'il pratiquait, ses déclarations après coup ne peuvent pas très crédibles. Peut-être que Philippe Gaumont se rendra compte un jour qu’il n’a rien compris lorsque Migraine lui a tendu la main, l’a pris dans son équipe malgré son contrôle positif sous les couleurs du GAN. À soixante ans, Gaumont s’apercevra peut-être qu’il n’a rien compris. »

A propos de la Discovery Channel et CSC

« Les équipiers d'Armstrong n'ont pas le choix et ne jouissent d'aucune liberté d'action. Ils n'existent pratiquement pas par eux-mêmes, sauf quand on leur donne la permission. Ils s'en voudront sans doute plus tard d'avoir fait ce choix de carrière. »

« Je suis persuadé que les différences sont très limitées entre les 20 formations du Pro-Tour. Et, malgré cela, on a deux équipes, Discovery Channel et CSC, au-dessus des autres. Donc, je me pose des questions et je n'ai pas de réponses. Je doute que le travail de ces deux équipes-là soit tellement supérieur au travail des autres. »


Avant le contrôle positif d'Armstrong.

« Pour le cyclisme, pour mon sport, j'espère que l'on apprendra que tout ce qui a été réalisé par Lance Armstrong est le fruit de son travail, de sa qualité. Pas le contraire. Je souhaite qu'il sera démontré qu'on a eu tort d'avoir des doutes. »

Après le contrôle positif d'Armstrong.

« Je voudrais attendre la réaction d'Armstrong afin de savoir s'il est capable d'assumer plutôt que de charger une batterie d'avocats pour le défendre. C'est un coup de tonnerre. Peut-être le début d'une grande supercherie depuis sept ans. Voilà, on regarde le Tour de France, Armstrong, ses envolées et son arrogance. Autour d'Armstrong, c'est aussi le système médical qui est, tout autant, mis en cause. Quels sont ses salopards? »

Sur Moreni

"L'opinion publique jugera. Oui, c'est grave. Cela jette une ombre sur notre équipe et le cyclisme. Mais on va assumer ça, croyez moi. Je trouve que c'est courageux et rare de reconnaître ses torts. Je me sens quelque part un peu grandi de voir un homme assumer son moment de faiblesse."

Sur le passeport sanguin

« Je crains que la légitimité du passeport sanguin soit remise en cause parce que l'Agence mondiale antidopage a annoncé qu'elle se retirait de sa gestion. L'interprétation (des tests sanguins, NDLR) que peut faire une personne peut être totalement différente de l'analyse que peut faire une autre personne. Si l'AMA ne veut pas revenir dans la gestion du passeport sanguin, il faut associer un autre organisme - indépendant et totalement compétent - auprès de l'UCI. »

Sur l'ICPT (il en est le président)

« Les coureurs sont en droit de participer à Paris-Nice sans s’exposer à des risques de sanction. L'ICPT sert à gérer le business du ProTour. Elle est à pour vendre des maillots, des produits dérivés. Elle n’a pas à venir sur le terrain sportif, ce n'est pas son rôle que de remettre en cause les conditions de participation. Elle est ridicule. Certains directeurs sportifs (Lefévère), quand ils ont la casquette AIGCP, veulent faire la course, puis ils utilisent l’IPCT pour demander un arbitrage. »

Sur le Pro Tour

« On est dans une impasse. »


Dernière édition par Steyn le Ven 16 Mai 2008 - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maire
Maire du Forum
avatar

Nombre de messages : 10306
Age : 24
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Eric Boyer   Ven 16 Mai 2008 - 19:18

C'est quelqu'un que j'apprécie, au contraire de ce tocard de Bernaudeau... :x

Ps: Je lui ais serré la main lors de mon stage chez ASO. joyeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DIEU MOLL
Roi des Gains
avatar

Nombre de messages : 8003
Age : 28
Date d'inscription : 15/11/2006

MessageSujet: Re: Eric Boyer   Ven 30 Oct 2009 - 0:13

La déception. On l'attendait sur le Tour et au final on ne l'a quasiment pas vu de la saison, hormis sa victoire sur le Tour du Surinam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Eric Boyer   Ven 30 Oct 2009 - 0:14

sandwich sandwich
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hpp2
Notre Dieu à Tous
avatar

Nombre de messages : 21871
Age : 38
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Eric Boyer   Ven 30 Oct 2009 - 0:16

le tour du surimi tu veux dire Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maire
Maire du Forum
avatar

Nombre de messages : 10306
Age : 24
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Eric Boyer   Ven 30 Oct 2009 - 0:26

Wiggins a écrit:
La déception. On l'attendait sur le Tour et au final on ne l'a quasiment pas vu de la saison, hormis sa victoire sur le Tour du Surinam.

Jolie 2ème place sur Mogadiscio-Addis Abeba aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DIEU MOLL
Roi des Gains
avatar

Nombre de messages : 8003
Age : 28
Date d'inscription : 15/11/2006

MessageSujet: Re: Eric Boyer   Ven 30 Oct 2009 - 0:32

Exact, mais ce jour là Denis Leproux était intouchable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eric Boyer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eric Boyer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eric Carpentier (BE)
» Article sur Eric Descarries
» Eric Nyatchou Ndema
» Eric le Guillader. ligneur
» Eric Evrard AKA Shrapnell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire de l'Empereur Estonien :: La Petite Reine :: Coureurs et managers-
Sauter vers: