AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bilan du Giro 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jussi Veikkanen
Prince des Tocards
avatar

Nombre de messages : 11325
Age : 24
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Bilan du Giro 2009   Dim 31 Mai 2009 - 18:38

Menchov pour le Centenaire


5eme l'an dernier, Menchov avait plus d'ambitions qu'en 2008. L'an dernier il disputait pour la 1ere fois le Giro et partait sans trop de reperes, plus pour préparer le Tour. Après un bon CLM par équipes, il perd betement 20" sur le peloton dans l'étape de Valdobiadenne. Pas un début idéal donc. Mais il se reprend à l'Alpe di Siusi où il aura marqué les esprits en remportant l'étape en faisant un démarrage qui mit ses adversaires en difficulté. Sur les étapes suivantes il perdit du temps sur Di Luca, et partait avant le CLM des Cinque Terre 2eme à 1'20". Il devait imperativement etre à la hauteur sous peine de ne plus pouvoir rattrapper Danilo. Heureusement le Russe aura été là en prenant 2' sur Di Luca, et prend donc la place de leader, qu'il ne quittera plus. Sa tactique est simple : suivre Di Luca. Une tactique appliquée à la lettre aussi bien au Monte Petrano qu'à Blockhaus qu'au Vésuve. Pourtant il pouvait attaquer je pense au Monte Petrano tant il semblait suivre Di Luca facilement, il l'a meme dépassé dans le final et pris 5". Il perd quelques secondes à Blockhaus et perd 8" au Vésuve. Il se sera fait une grosse frayeur dans le CLM final où il chuta dans le final. Sans gravité il s'est vite remis sur son vélo pour boucler et remporter le Giro pour la 1ere fois. Sa grande constance l'a récompensé, en gagnant sur le CLM des Cinque-Terre et en tenant bon en montagne. C'est déja sa 3eme victoire dans un GT. Giro terminé il doit déja penser au Tour, le seul GT qu'il n'a pas remporté. Il pourra déja y partir avec moins de pression, en sachant qu'il a remporté cette saison le Giro.

Di Luca aura tout essayé


Le principal concurrent de Menchov est sans conteste Di Luca. Le Killer des Abruzzes, vainqueur en 2007, partait avec une étiquette de simple outsider, après un Giro 2008 où il ne fut pas à la hauteur. Peu de personnes ne le voyaient vainqueur ni meme sur le podium (si on se base sur les pronos des forumeurs), et pourtant, il est passé très proche d'un 2nd sacre. Après un très bon CLM par équipes alors que LPR ne regorge pas de bons rouleurs, il gagne l'étape de San Martino di Castrozza. Il confirme le lendemain à l'Alpe di Siusi que le Killer est de retour. Il prend ce jour-là la place de leader. Commence alors une chasse aux secondes : il prend 8" de bonifs à Bergame et prend une trentaine de secondes sur Menchov et Sastre à Pinerolo. Avant le CLM des Cinque-Terre, 1'20" sur Menchov. C'est beaucoup et peu à la fois. Il s'avera que cette avance n'était pas suffisante, puisque le Russe lui prend 2'. Di Luca a alors 36" de retard sur Menchov. Tout est possible. Il reste encore 3 étapes de haute montagne. Dans ces 3 étapes de haute montagne, il aura attaqué, attaqué et encore attaqué. Mais Menchov s'accrochait, et le leader de la LPR n'a pas réussi à prendre le maillot rose de Menchov. Di Luca n'aura jamais abdiqué, meme aujourd'hui il aura fait le CLM à fond, et a du à un moment esperé la victoire quand il a vu Menchov chuté. Finalement, il finit 2eme, remporte 2 étapes, a pris la maillot rose durant 7 jours et remporte le maillot cyclamen du classement par points.

L'animateur du Giro : Stefano Garzelli


Stefano Garzelli avait des ambitions pour le general. Depuis des années on l'a plus revu jouer le general sur le Giro, il semblait sur le déclin et était "juste" capable de remporter des étapes. Son début de Giro est cauchemardesque : Acqua e Sapone a fait un très mauvais CLM par équipes, et il perd beaucoup de minutes à l'Alpe di Siusi. Mais il ne perd pas confiance, et peu à peu remonte au general. Il attaque à quasiment toutes les étapes de moyenne montagne, des attaques plus ou moins suicidaires, mais il essaie. Meme en haute montagne on le voit, et cela montre que l'épisode de l'Alpe di Siusi n'était que due à une défaillance. Il termine (seulement) 7eme au general et remporte le classement du GPM. On peut que féliciter son comportement offensif durant le Giro, malheureusement pas récompensé par le gain d'une victoire d'étape.


Sastre, Pellizotti, Basso : les autres protagonistes en montagne


Carlos Sastre était évidemment le grand leader de Cervelo. C'est la 1ere fois qu'il dispute le Giro dans l'optique d'un bon general. Présent sans faire parler de lui dans les 2 premieres semaines, il occupe tout de meme la 5eme place à 2'52" de Menchov avant l'étape de Monte Petrano. Il aura remporté cette étape, en attaquant à 6km de la fin de la montée. Il est tout aussi impérial au Vésuve, qu'il remporte également. Par contre entre ces 2 étapes il aura eu un coup de mou à Blockhaus où il perdit 1' sur Menchov et Di Luca et plus de 2' sur Pellizotti. Cette étape lle condamne à terminer sur le pied du podium et non 3eme. Mais il a montré en montagne de très bonnes choses en derniere semaine, et on le reverra sans doute essayer de défendre son titre en juillet prochain.

Pellizotti termine sur le podium sans avoir été une menace pour Menchov et Di Luca. Pas terrible à l'Alpe di Siusi et au Monte Petrano, il a fait un bon CLM au Cinque-Terre il revient en force à Blockhaus en s'adjugeant la victoire. Au Vésuve il aura tenu avec les meilleurs. Il réussit à faire mieux que l'an passé en faisant 3eme et non 4eme. Il se permet meme de devancer Basso, qui était pourtant le leader naturel de l'équipe.

Ivan Basso est de retour après sa suspension suite à son implication dans l'Affaire Puerto. Vainqueur du Tour du Trentin il faisait office de grand favori du Giro. A l'Alpe di Siusi c'est lui qui fait la selection. Par contre il perd du temps sur les 4 premiers du Giro à Pinerolo. Et surtout, il n'est pas à la hauteur sur le CLM, et Pellizotti s'affirme de plus en plus comme étant le n°1 chez Liquigas. Dans la 3eme semaine mais s'il ne s'effondre pas il n'est pas au niveau des tous meilleurs. Il lui faudra plus de temps que prévu pour qu'il retrouve un niveau d'un potentiel vainqueur de GT, peut-etre en septembre sur la Vuelta.

Leipheimer limité en montagne


L'Americain était aussi présent sur le Giro, la 1ere fois en tant que leader. Comme Sastre il fut discret dans les 2 premieres semaines, excepté dans l'étape de Bergame où il est passé à l'offensive. Sur le CLM il prend la 2eme place et se place 3eme à juste 40" sur Leipheimer. Il était encore dans la course mais il a montré ses limites en 3eme semaine, en perdant plus de 2'30" à Monte Petrano et 1'30" à Blockhaus. C'est beaucoup trop pour prétendre au podium. Il termine que 6eme.

Simoni est fini


On peut dire que Simoni est définitivement fini. Il termine à une ridicule 23eme place. Dès le début du Giro il fut à la rue, et il a eu une défaillance : à Faenza et à Monte Petrano en perdant respectivement 18' et 20' . Dans les autres étapes de montagne il se trouve entre la 10eme et 20eme place, montrant qu'il a vraiment décliné par rapport à l'an dernier, où excepté au Monte Pora il tenait bon. C'est la débacle. Je suppose qu'il arretera sa carrière à la fin de la saison, il partira par la petite porte...

L'équipe qui a déçu : Lampre


Incontestablement on peut dire que Lampre est l'équipe qui a raté son Giro, au vu des moyens qu'elle a. Avec Bruseghin, 3eme l'an dernier, et un ancien vainqueur du Giro, Cunego, on pouvait s'attendre à voir une belle équipe Lampre. Ce ne fut pas le cas. Cunego aura été tout au long des 3 semaines à la ramasse, meme en 2005 avec sa mononucléose il était meilleur. Bruseghin est revenu à un niveau plus proche que d'habitude, incapable de réitérer sa perf de l'an dernier. Les autres n'auront pas fait grand chose, et Lampre repart bredouille et avec une simple 10eme place de Bruseghin.

Chez les sprinteurs : Petacchi VS Cavendish


On a eu sur ce Giro du centenaire 2 sprinteurs qui sortaient du lot : Petacchi et Cavendish. On a eu 2 ères : l'ère Petacchi et l'ère Cavendish. Petacchi a dominé les 2eme et 3eme étapes, en gagnant la 2eme étape avec la présence de Cavendish. Ce revers a irrité Cavendish, qui a pris sa revanche de belle manière. Le Manxman s'est adjugé les 9eme, 11eme et 13eme étape. C'est lui qui gagne ce duel, et confirme qu'il est bien le meilleur sprinteur au monde. Prochaine épisode le TDF, on verra si Cavendish continue sa grande saison.

Seeldraeyers, Lovkvist, Hagen, Masciarelli : les meilleurs jeunes


On va commencer Kevin Seeldraeyers. Le Belge, dont on connaissait déja ses capacités de grimpeurs (par exemple sur Paris-Nice cette année), confirme qu'il a franchi un pallier cette saison. Il termine 14eme et meileur jeune. Il fut régulier tout au long des 3 semaines. Il ne doit pas s'arreter en si bon chemin...

Lovkvist a marqué le début de Giro en prenant durant une journée le maillot rose et a terminé avec les meilleurs sur l'Alpe di Siusi. Cepandant il a vite baissé de régime et il est descendu progressivement du classement general, jusqu'à etre expulsé du top 20. Il montre qu'il a encore des lacunes sur 3 semaines.

Edvald Boasson Hagen partait sans objectif pour son 1er GT, si ce n'est le finir. Mais le prodige Norvégien ne s'est pas limité à l'objectif prévu. Il remporte en s'échappant l'étape de Chiavenna, termine 2eme la veille et il termine dans le peloton des favoris dans l'étape vallonnée de Bergame. Le vainqueur de Gent-Wevelgem montre si besoin était sa grande polyvalence.

Francesco Masciarelli s'est revelé sur ce Giro. Il a seulement 23ans et il termine 17eme du Giro et 2eme meilleur jeune. Regulier en montagne il termine surtout 6eme au Monte Petrano, une excellente performance. Il faudra le suivre dans les mois et années à venir, il fait partie de la relève Italienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Bilan du Giro 2009   Ven 4 Sep 2009 - 18:33

Globalement d'accord avec ton analyse.

Cependant, on sait que Di Luca est dopé et franchement, ça me fend le cœur que Menchov ait failli se faire battre par un tel coureur. pffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bilan du Giro 2009
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bilan vérité KAWASAKI Z 1000 J MR2550 MARS 82
» CR 24h du mans 2010
» Story PCM 2010 : Liquigas
» Bilan sportif 2008/2009 en Indre
» Bilan Elite 2008-2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire de l'Empereur Estonien :: La Petite Reine :: Vos Chroniques-
Sauter vers: