AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lance Armstrong, retour sur un come-back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Lance Armstrong, retour sur un come-back   Sam 10 Oct 2009 - 13:35

(Vélo-Club)

Armstrong, retour sur un come-back (1)

Chapitre 1 : Plantons le décor...


Lance Armstrong, coureur professionnel né le 18 septembre 1971 au Texas, est l'homme de tous les records, de tous les come-back. Seul homme au monde à avoir inscrit son nom sept fois au palmarès du Tour de France et de manière consécutive. Si Eddy Merckx était le Cannibal à son époque, Lance Armstrong est le Boss de la sienne. Voici 15 ans que l'homme, caractérisé d'extra-terrestre texan, se frotte à ses adversaires au sein des pelotons. En 1992, première année professionnelle avec l'équipe Motorola, il se classe 2ème du GP de Zurich à seulement 20 ans. Il devient champion du monde à Oslo à 21 ans, sous le déluge et devant tous les favoris. Jusqu'en 1996, Lance Armstrong se démarque comme étant un grand coureur de classiques, avec le corps musclé d'un triathlète (la discipline de ses débuts), Liège-Bastogne-Liège, la Flèche Wallonne, l'Amstel Gold Race ou encore Paris-Nice sont ses courses de prédilection.

10/02 (2 octobre), peut-être la date qui marquera à jamais l'histoire de Lance Armstrong, le plus grand sportif de tous les temps pour certains. Un cancer des testicules lui est diagnostiqué en cette fin de saison 1996. Les médecins lui donnaient peu de chances de survivre mais l'Américain est un homme hors-du-commun et se débarrasse de la maladie. Il crée sa fondation contre le cancer qu'il nomme Livestrong, aujourd'hui célèbre dans le monde.

Il revient dans le cyclisme en 1998. Malgré un début de saison difficile, il se classera 4ème de la Vuelta et des championnats du monde. Une belle revanche sur la maladie 2 ans après le cancer. Premier come-back...

Commence alors l'ère US Postal, l'ère Bruyneel... l'ère Armstrong. Le cancer l'a libéré de sa musculature imposante et inutile pour la haute montagne. Il se découvre assez bon grimpeur pour jouer la gagne sur la Grande Boucle. 1999, Tour de France n°1. 2000, Tour de France n°2. 2001, Tour de France n°3 et ainsi de suite jusqu'en 2005. Au total sept victoires au classement général dont 26 étapes. Une régularité exceptionnelle, un sens tactique irréprochable, un style inimitable dans l'effort solitaire, une accélération meurtrière dans les pentes alpestres et pyrénéennes mais surtout un perfectionnisme poussé à son paroxysme, voici la marque de fabrique du Boss. De nombreuses personnes l'ont critiquées et accusées de recourir au dopage avec, à l'appui, des preuves plus ou moins tangibles. Jusqu'à aujourd'hui, personne n'a pu réellement prouvé un des fait préjudiciable dont on l'accuse, Lance Armstrong a toujours nié avoir eu recours au dopage.

C'est à Paris, en 2005, qu'il met un terme à sa carrière. Il laisse la Discovery Channel et Johan Bruyneel orphelins de son champion hors norme. Au programme : temps libre avec sa famille, investissement dans sa fondation, divers marathons mais surtout repos.



Lance Armstrong est à la retraite... vraiment ?



Chapitre 2 prochainement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Lance Armstrong, retour sur un come-back   Dim 11 Oct 2009 - 13:43

Armstrong, retour sur un come-back

Chapitre 2 : Qui l'eut cru ?

Dans le Colorado, le 10 août 2008, Lance Armstrong dispute les 160 km obligatoires du Leadville 100, épreuve VTT de grande renomée aux États-Unis. Il parait très affuté et se classe second derrière Dave Wiens.

Un mois plus tard, le magazine VeloNews diffuse sur son site web la rumeur qui défraye la chronique : Lance Armstrong devrait opérer un retour dans le cyclisme professionnel en 2009. L'information fait grand bruit, on soulève des interrogations et des hypothèses sont déjà émises... jusqu'à la confirmation, une vidéo officielle postée sur le site de sa fondation :




Les objectifs sont clairs, gagner une huitième fois le Tour de France et mettre en avant sa fondation contre le cancer. Dans quelle équipe courra le Boss ? Ce sera Astana, la formation que son ami Johan Bruyneel a reconstruite autour d'Alberto Contador après l'éviction de la structure Vinokourov. L'Américain se remet vite au travail. Il annonce qu'il fera sa première apparition en tant que coureur pro sur le Tour Down Under, du pain bénit pour les organisateurs australiens qui voient en Lance Armstrong et son come-back un incroyable coup marketing. Avant cela, il rejoint ses nouveaux équipiers à Ténérife lors du premier camp d'entrainement et quels équipiers ! D'anciens adversaires comme Klöden, Leipheimer ou Zubeldia, d'anciens fidèles compagnons comme Rubiera, Popovych ou Ekimov, devenu directeur sportif, et pour finir Alberto Contador, le vainqueur des trois grands tours, dans l'équipe du Boss.

Il met cartes sur table : "si Alberto est plus fort que moi, je me mettrais à son service".



Chapitre 3 prochainement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Lance Armstrong, retour sur un come-back   Lun 2 Nov 2009 - 13:53

Lance Armstrong, retour sur un come-back (3)

Chapitre 3 : Le Boss entre en scène !

Janvier, tout s'organise. Quelques tours de chauffe dans les lacets de l'île principale des Canaries en compagnie de ses nouveaux équipiers. Vu du ciel, le petit groupe des maillots bleu ciel talonné d'une horde de photographes, journalistes et autres curieux voulant immortaliser les premières apparitions du septuple vainqueur du Tour de retour sur la selle. Déjà le Texan rassure. Il accompagne plutôt aisément Leipheimer, Brajkovic et Hernandez dans les premières positions du groupe d'entrainement. Mais il a retrouvé involontairement la carrure imposante de ses débuts, charge inutile pour vaincre dans les montées. Sa programme devra être chargé si il veut être affuter pour Monaco, objectif, engranger des kilomètres pour rattraper son retard.
Un programme innovateur pour Lance Armstrong, habitué à rester invisible jusqu'en juillet, il foulera le sol australien du Tour Down Under avant de reprendre la direction de sa patrie pour le Tour de Californie. Le reste du calendrier est constitué de Milan-San Remo, le Tour de Catalogne et surprise générale... le Tour d'Italie, jamais disputé auparavant. À 37 ans, il n'avait jamais pris part au Giro, sans doute la peur de s'égarer et de ne pas mettre toutes les chances de son côté pour remporter les titres sur les Champs-Elysées. Lance Armstrong doit déjà essuyer certaines critiques. Il a bénéficié d'une complaisance de l'UCI pour courir avant les 6 mois de latence obligatoire après l'annonce d'une reprise de la compétition. Or cela fera 4 mois pour le Tour Down Under. Peu importe, Lance Armstrong trace son chemin sans se retourner.

Publicité assurée pour toutes les épreuves qui accueilleront le Texan. La première bénéficiaire est le Tour Down Under. Impact médiatique monumental, une démesure typique du personnage. Des journalistes venus du monde entier pour filmer son retour dans le peloton professionnel. En compagnie de son équipier fidèle Chechu Rubiera, Lance Armstrong fait honneur à son statut et part dans les échappées. Le parcours ne lui convient pas, davantage adapté aux routiers-sprinteurs, il ne se classera que 29ème mais on retiendra son passage en Australie !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lance Armstrong, retour sur un come-back   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lance Armstrong, retour sur un come-back
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE HUMMER EST DE RETOUR !? Yes ; He's back !
» back lead
» cyclisme: Armstrong le retour
» Back lead
» Aller-retour St-Lô <> Paris St-Lazare.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire de l'Empereur Estonien :: La Petite Reine :: Vos Chroniques-
Sauter vers: