AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Winner et Loser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
DIONYSOS
Drinking Gain
avatar

Nombre de messages : 3050
Age : 28
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 18 Avr 2010 - 18:12

Citation :
Cadel Evans (AUS/BMC), 13e: «C'est une course que je disputais pour la troisième fois. J'étais là pour aider ''KK'' Kroon qui termine neuvième. Je suis juste derrière avec Ivanov et Freire. J'ai joué mon rôle d'équipier jusqu'au moment où j'ai commencé à souffrir de crampes à 10 kilomètres de l'arrivée. C'est mon meilleur Amstel. A trois semaines du Giro, c'est bon.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 18 Avr 2010 - 18:16

Autant pour moi, Kroon mérite donc mon carton rouge. Ça n'empêche qu'il a mal joué le coup quand il est parti à contre temps face à Ivanov. Sur ce coup, il n'a servi à rien à part à perdre bêtement des forces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DIONYSOS
Drinking Gain
avatar

Nombre de messages : 3050
Age : 28
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 18 Avr 2010 - 18:17

il a quand même réussi à rentrer sur Ivanaov et VDb avant de craquer complètement sur l'accélération du russe. mais c'est vrai qu'il est parti complètement à contre-temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Jeu 22 Avr 2010 - 22:47

Chronique d'une course sans saveur

La changement de parcours n'aura rien changé. La Flèche Wallonne reste égale à elle même, une simple course de côte. La classique Belge n'est pas tant différente d'une étape de plaine du Tour de France. C'est juste une course qui se décide sur 600m avec deux minutes de suspense. Vous avez vraiment cru que Frank Schleck et Roman Kreuziger pouvaient aller au bout en emmenant David Loosli et Bram Tankink pour la victoire ?

Dans cette configuration, on ne peut guère critiquer la tactique des ténors d'attendre la dernière montée. Cadel Evans a ENFIN retenu les leçons du passé pour l'emporter. Joaquim Rodriguez a rendu une copie conforme à celle de l'Australien, mais n'avait pas les jambes pour faire mieux. Les bondissants grimpeurs Espagnols, Alberto Contador et Igor Anton, ont pêché par manque d'expérience. Le premier était constamment dans les 10 premières positions du peloton dans les 30 derniers kilomètres et a manqué de jus sur la fin. Le Basque a mal fait de suivre l'attaque de Kolobnev sur le final. Par la suite, il nous fait une "Evans" sur le mur, rien de mieux pour entrer dans le classement des losers. Alejandro Valverde n'avait pas les jambes.

Les frères Schleck ont été des seuls à avoir eu de velléités offensives. Leur tactique a été ambitieuse et aurait mérité meilleur sort. L'attaque de Frank était très bien placée, mais deux choses ont clochées :
- Le comportement de Andy qui aurait du s'économiser en vue du Mur.
- Le manque de moyens dans l'échappée. On ne gagne pas la Flèche avec Loosli et Tankink.

Et c'est sur ce point, que je blâme les nombreuses équipes à ne pas avoir pris d'initiatives sérieuses. Des équipes comme ALM qui roule avant le Mur pour ? Une équipe comme Radioshack qui démontre pourquoi elle n'a jamais remporté une grande classique en plus de 10 ans. Rabobank et Lampre, c'est bien beau de faire partir Loosli et Tankink, mais au final, cela sert à quoi si rien ne se passe derrière ? Cunego et Gesink n'ont pas les moyens de rivaliser avec des coureurs de tels calibres. Bert De Waele, t'es mignon, mais ça t'apporte quoi de te cacher toute l'épreuve pour terminer 11éme ? Quick Step a fait la course ? Milram et Cervélo aussi ?

Parmi les bonnes surprises, je relève Liquigas. Il n'avait aucune chance en misant tout sur le Mur donc ils ont pris leurs responsabilités en envoyant Kreuziger devant. Ça c'est du cyclisme. Il manquait 2 voir 3 seconds couteaux dans le groupe, et ce serait allé au bout. Bravo Liquigas qui relève la tête de l'eau.

Les Katyusha ont failli sur une chose : ils ont raté le coche sur l'attaque de Schleck et Kreuziger. Vorganov était trop juste alors que Kolobnev est parti trop tard. C'est dommage car pour le reste, l'équipe Russe a réalisé tout ce que j'aimais. Des coureurs comme Ivanov ou Kolobnev n'en ont rien eu à faire d'une place de 8éme. Ils ont joué leur va-tout en attaquant à tour de rôle. La victoire ou rien. La même philosophie qu'à l'Amstel. Derrière pour couvrir, Rodriguez était présent. Dommage que l'Espagnol n'ait pas pu conclure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jussi Veikkanen
Prince des Tocards
avatar

Nombre de messages : 11325
Age : 24
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Jeu 22 Avr 2010 - 23:12

Katyusha se comporte très bien sur ces Ardennaises, ils utilisent bien leur force collective et si Kirchen était en forme ils auraient été encore plus dangeureux. Malheureusement leurs efforts n'ont pas été récompensés, ce serait bien que ce soit le cas dimanche à Liège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Ven 23 Avr 2010 - 8:02

On ne devrait pas dire Katusha mais Kolobnev, Ivanov et Rodriguez. Ce sont des attaquants dans l'âme, surtout les deux premiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 25 Avr 2010 - 17:46

La Doyenne des classiques a été escamotée. Il aura fallu attendra la Roche pour que la course se décante. C'est désormais une tradition car depuis 3 ans, la course se décide ici et sur le faux-plat qui suit. C'est justement à cet endroit que les coureurs de l'est, Alexandre Vinokourov et Alexander Kolobnev ont fait la différence. Andy Schleck, Phil Gilbert et Alberto Contador avaient auparavant fait le forcing. Mais suite à un flottement, le duo de "second-couteaux" est parti. Derrière, les leaders sans équipiers ont tous été piégés.

Parmi les deux fuyards, le Kazakh était le plus fort, mais certainement pas le plus fort du peloton. Comme en 2005, le baroudeur d'Astana a su créer la décision en anticipant les dernières difficultés. 5 ans auparavant, c'était la même situation. Vino était trop limité pour l'emporter, mais il avait su surprendre les favoris en s'échappant avec Jens Voigt à une cinquantaine de km de l'arrivée.

C'est une nouvelle victoire d'anthologie du Kazakh. Chacune de ses victoires est un bond en avant pour le cyclisme spectacle. Alexander Kolobnev a encore échoué à la 2éme place. Sa tactique de course a été irréprochable, il a couru pour la gagne comme lors des 2 précédentes courses. Malheureusement, il est tombé sur meilleur que lui. Le Russe aurait mérité sa victoire au vue de ses efforts de la semaine.

Derrière concernant les favoris, je leur reprocherais globalement d'avoir trop attendu. La Redoute a de nouveau été escamotée, sa réputation en prend un sacré coup. Du coup, la course ne s'est pas décanté assez tôt et ils se sont exposés aux attaques de seconds couteaux. Enterrement de première classe dans le wagon qui transportait les favoris à Liège. Mais cela est mérité.

La première partie de saison s'est achevé, voici le classement provisoire des coureurs lumières début 2010, des coureurs qui sentent le cyclisme.

bravo

1. Cancellara
2. Vinokourov
4. Gilbert
4. Boonen
5. Kolobnev

Derrière : Sagan, Ivanov, Schleck


Au contraire, dans la catégorie des tocards, j'ai du lourd à vous proposer. Bernard Hinault qui avait introduit mon sujet, revient à la charge avec cette superbe déclaration."Pourquoi les coureurs n’attaquent pas ? Du moment qu’on finit dans les délais, qu’on soit 22e ou 150e, c’est exactement pareil. Sauf qu’en cas de victoire votre nom reste écrit dans l’Histoire."

Malheureusement, trop de coureurs ont une mentalité différente. Je ne pourrais pas tous les citer, mais je prends l'exemple de Chris Horner. Ce coureur a affirmé qu'il voulait en gagner une et il sait très bien qu'il ne pourra jamais l'emporter à la pédale face à des Gilbert, Evans ou Contador. Sur les 3 courses, il n'a rien tenté. S'il veut gagner, il faudra qu'il se dépêche et qu'il montre plus d'ambitions. Des coureurs de la sorte, il y en a plein.

bang

1. Valverde
2. Pozzato
3. Nibali en hommage à la Liquigas
4. Voeckler
5. Freire

Autres : Gesink, Rojas, Horner, Cunego, Devolder, Samuel Sanchez, Voeckler, Anton, Kroon, Flecha, Hushovd.

Je retire volontiers Evans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maire
Maire du Forum
avatar

Nombre de messages : 10306
Age : 24
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 25 Avr 2010 - 18:01

Voeckler deux fois bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 25 Avr 2010 - 18:01

Vinokourov n'a rien à faire dans le top 5 des winners. Sur quoi te bases-tu ? Une attaque au sommet de la Roche-aux-Faucons à 12 km de l'arrivée. Si sa victoire est belle et méritée, ça ne vaut rien comparé à des Evans ou Gilbert qui ont véritablement fait la course cette semaine ! Mais bon, je peux comprendre qu'il y a un certain respect du palmarès passé et une influence quand on connait le caractère du coureur, mais objectivement, il n'a rien à faire dans ce classement, en prenant Liège-Bastogne-Liège comme référence.

D'accord avec le reste sauf pour les Liquigas, qui me semble un peu exagéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 25 Avr 2010 - 18:08

Sur le Tour Méd, il nous montrait ces qualités de panache au Mont Faron, sacrifiant toutes ses forces pour la victoire quitte a terminer 18éme au lieu de 3éme. J'apprécie. Dommage qu'il ait lourdement chuté par la suite car on l'aurait revu.
Liège-Bastogne-Liège est la plus grande des classiques. Sa victoire est un pur chef d'œuvre tactique. Sur les 15 dernières années, celui qui gagne à Liège est tout le temps un homme extrêmement costaud. Deux exceptions à cela : Vinokourov qui malgré ses moyens physiques limités et sa ruse, a réussi à l'emporter, deux jours après sa victoire sur le Tour du Trentin.

Pas d'accord pour Evans. Sur l'Amstel, il a mal senti la course et son équipe a mal couru. Sur la Flèche, je réponds "ENFIN, il a compris quelque chose de ses erreurs". Rien d'un exploit, l'inverse aurait été désespérant. Par contre sur Liège, il a été pas mal, mais l'homme phare de la course était Vinokourov.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 25 Avr 2010 - 18:18

L'homme phare de la course Shocked Gilbert l'a été bien plus que lui !

Dans le genre chef d'oeuvre tactique, on fait mieux. Il a simplement attaqué quand tous les favoris étaient grillés après avoir tout donner dans la Roche-aux-Faucons. Si Gilbert, Contador, Evans et Andy Schleck n'avaient pas bronché dans la Roche-aux-Faucons, Vinokourov terminait 10ème de la Doyenne et merci aurevoir.

Pour en revenir au Tour Med, je ne sais pas si on peut établir ce classement sur base d'un Tour Med qui se court en début de saison, où les coureurs ne perdent rien et la concurrence est limitée ou simplement hors de forme.
Dans ce cas là, tu peux mettre des dizaines de coureurs qui ont tout donné quitte à terminer 18ème.

Tu parles d'un "homme costaud", encore une fois je peux t'en citer des dizaines qui ne figureront pas dans ton top 5.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 25 Avr 2010 - 19:05

On dira ce que l'on veut, mais Gilbert a mal couru. Il était le plus fort. Mais il a commis une erreur en ne prolongeant pas l'effort d'Andy. Ensuite, il s'est fait surprendre. Il a tenté de réagir en solitaire car sinon il perdait la course. Puis il a couru comme un autiste à Saint Nicolas.

Il était peut-être l'homme phare de la course. Mais Vinokourov a mieux couru que lui.

Citation :
Si Gilbert, Contador, Evans et Andy Schleck n'avaient pas bronché dans la Roche-aux-Faucons, Vinokourov terminait 10ème de la Doyenne et merci aurevoir.
Ce que tu dis ici n'a aucun sens...
La course s'est déroulé comme elle est, on ne va pas la refaire avec des "si". Et justement, sur les 4 premières classiques de la saison, le plus fort a tout le temps gagné. Vinokourov avait le niveau d'un mec qui terminerait 7/8éme, mais au final, il a gagné. Pourquoi ? Parce qu'il a bien manœuvré tactiquement et je le félicite.

Dommage que tu n'arrives pas à apprécier la beauté du spectacle et l'intelligence tactique offerte par Vinokourov. Ensuite, cite moi un récent "chef d'oeuvre" tactique.

Concernant le Tour Méd', justement aucun coureur n'avait osé attaquer Valverde, à part le Kazakh, mais sur le fond, c'est une Shit Small Race.

Je ne comprends pas ta dernière phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 25 Avr 2010 - 19:30

Steyn a écrit:
On dira ce que l'on veut, mais Gilbert a mal couru. Il était le plus fort. Mais il a commis une erreur en ne prolongeant pas l'effort d'Andy. Ensuite, il s'est fait surprendre. Il a tenté de réagir en solitaire car sinon il perdait la course. Puis il a couru comme un autiste à Saint Nicolas.

Je suis bien d'accord avec ça. Il avait la course gagnée s'il n'avait pas permis le retour de Contador et consorts.

Il était peut-être l'homme phare de la course. Mais Vinokourov a mieux couru que lui.

Comment comparer ? On a d'un côté un outsider dont on ne connaissait pas ses ambitions et ses capacités à réagir aux attaques des meilleurs. Et de l'autre le grand favori avec une pancarte "collez-moi au cul pour gagner" plantées dans son dos. Reconnais qu'à forces plus ou moins égales il est plus facile de courir en outsider qu'en grand favori. Gilbert a fait ce qu'il devait, pour le spectacle comme pour le résultat.

Citation :
Si Gilbert, Contador, Evans et Andy Schleck n'avaient pas bronché dans la Roche-aux-Faucons, Vinokourov terminait 10ème de la Doyenne et merci aurevoir.
Ce que tu dis ici n'a aucun sens...
La course s'est déroulé comme elle est, on ne va pas la refaire avec des "si". Et justement, sur les 5 grandes classiques de la saison, le plus fort a tout le temps gagné. Vinokourov avait le niveau d'un mec qui terminerait 7/8éme, mais au final, il a gagné. Pourquoi ? Parce qu'il a bien manœuvré tactiquement et je le félicite.

Je ne le dénigre pas, au contraire je l'ai dis. Mais on ne peut pas mettre un coureur à la deuxième place de ton classement des winners sous prétexte qu'il a bien manoeuvré tactiquement. Ce n'est pas le seul. On peut mettre Cadel Evans pour la Flèche Wallonne dans ce cas, c'est, aussi, "bien manoeuvré tactiquement".

Dommage que tu n'arrives pas à apprécier la beauté du spectacle et l'intelligence tactique offerte par Vinokourov. Ensuite, cite moi un récent "chef d'oeuvre" tactique.

Bien sûr que oui. La question est, si Valverde avait fait pareil et avait gagné, comment aurais-tu réagis ? Certainement plus modérément.
As-tu parlé d'un chef d'oeuvre tactique lors de la victoire de Cadel Evans à Mendrisio ? C'était certainement plus modéré voir oublié alors que l'exploit est pour moi, égal voir supérieur en faveur de l'Australien. Parce que Vinokourov, tu respectes son palmarès et tu connais son tempérament. Alors ce qui serait un bon coup tactique pour un coureur X, est encensé et est un pur chef d'oeuvre tactique pour Vinokourov. Après c'est normal, tu aimes ce coureur.


Concernant le Tour Méd', justement aucun coureur n'avait osé attaquer Valverde, à part le Kazakh, mais sur le fond, c'est une Shit Small Race.

Je ne comprends pas ta dernière phrase.

Pour ma dernière phrase. J'ai mal compris ta phrase avec les hommes costauds. Donc à supprimer. Mais en relisant tes propos je peux rebondir dessus en limitant l'exploit de Vinokourov. Aujourd'hui, j'estime qu'il était un homme costaud. Bien sûr pas de la trempe de Gilbert ou d'Andy Schleck mais certainement dans le top 10 voire 5 des gros bonhommes d'aujourd'hui. Sa victoire au Trentin démontre qu'il n'était pas qu'un outsider physiquement parlant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DIONYSOS
Drinking Gain
avatar

Nombre de messages : 3050
Age : 28
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 25 Avr 2010 - 19:34

ta comparaison entre Evans à Mendrisio et Vino à LBL est très juste

cela dit nous avions unaniment reconnu l'intelligence tactique surprenante de Evans. on doit en faire de même avec Vino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 25 Avr 2010 - 20:21

Je ne juge pas la performance sur la tête du coureur. J'ai bien mis Boonen haut de mon classement. "Si Valverde l'aurait fait?" oui, mais il ne l'a pas fait et n'a jamais couru comme cela...
Evans à Mendrisio, il avait très bien joué le coup. Je n'ai pas parlé de chef d'oeuvre car mon topic n'était pas crée et que j'étais sur le coup de la déception pour Kolobnev.

Après bien sûr c'est plus facile de s'échapper en étant un outsider. D'ailleurs, je place la performance 2009 d'Andy au dessus de celle de Vino aujourd'hui. Même si le Luxembourgeois avait plus usé sur sa force que sa ruse.

Sur le classement, Vino n'a fait qu'une seule course donc c'est peut-être pas juste puisque Kolobnev avait fait la même chose sur les 3 courses en même temps, mais sans gagner.
Gilbert a fait une superbe course à l'Amstel, mais c'est bien sa seule parfaite de la saison. Mais à Liège, il n'a pas été irréprochable alors qu'il n'a rien tenté sur la Flèche. Sur la Primavera, il a couru pour faire beau.

N'abusons pas pour Evans. Il a couru comme un autiste sur la Tirreno. Mal sur l'Amstel comme son équipe. Sur la Flèche, il a juste été le moins con. Tactiquement, il a bien joué, mais on peut le dire pour tous les coureurs qui gagnent. La différence c'est qu'il a gagné sans panache, comme Freire sur MSR. Aujourd'hui, n'exagérons pas sa performance. Il a planté une attaque pour rejoindre le groupe Gilbert / Valverde, sinon sa course aurait été terminé. Il n'a pas agi pour gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kim_Kirchen
Roi des Chouans
avatar

Nombre de messages : 4087
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Sam 1 Mai 2010 - 16:39

Caisse mérite un petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 9 Mai 2010 - 19:41

Caisse d'Épargne, la négation du cyclisme

Caisse d'Épargne a de nouveau montré à quel point elle était ridicule ces dernières semaines. Le plus marrant aujourd'hui, c'était l'interview de Monsieur Ledanois, DS de l'équipe, durant la dernière étape des 4JDD : "On inculque à nos coureurs la victoire. On préfère être 10éme en tentant tout, que 2éme sans rien faire." De belles paroles forts respectables si elles étaient appliquées sur la route. Depuis le début de saison, nous assistons à un florilège de non-cyclisme au sein de l'équipe Espagnole. A t-on besoin de parler de l'attitude de Valverde sur Paris-Nice et Liège Bastogne Liège ?

Sur le dernier Tour de Romandie, Valverde l'a certes emporté, mais il a surtout profité du fait que Rogers n'a pas un niveau élevé en montagne. La tactique déployée par l'équipe Espagnole a été négative lors de l'avant dernière étape. Moreau attaque à l'avant mais refuse de collaborer alors qu'il peut prendre le maillot de leader. Derrière, on refuse de collaborer alors qu'ils sont encore 2 autour de Valverde, prétextant la présence de Moreau à l'avant. Et une fois la jonction effectuée, CEI ne s'est même pas mise à rouler derrière Spilak pour limiter les dégâts...

Les 4JDD nous ont offert un bon moment de comédie, principalement samedi. Je n'ai pas su à quoi jouer CEI. Leur tactique me semblait tout simplement digne de celle de la grande T-Mobile de Jan Ullrich à sa grande époque. En supériorité numérique dans le groupe de tête, le duo Rojas-Erviti a d'abord roulé afin de creuser l'écart sur leur leader Costa. Avec 2 coureurs dans un groupe de 4, le duo n'a pas su manœuvrer, il n'a même pas attaqué, Rojas ne connaissant pas le sens du mot contre, alors qu'il aurait été bienvenu à un moment clef de la course. Pire après avoir rouler fort pour creuser l'écart, les deux coureurs s'arrêtent de rouler à 3km du but et laissent partir Elmiger vers la victoire. Derrière Costa montre qu'il était le plus fort, mais la mauvaise gestion de la course de son équipe lui coûte la victoire finale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 18 Juil 2010 - 19:41

Parodie de cyclisme moderne

Le Tour de France nous offre un spectacle plutôt affligeant, la seule chose de positif que l'on peut tirer de ces deux semaines, c'est le suspense encore présent. A part l'étape des pavés, l'édition 2010 ne nous a rien montré de tellement intéressant.

Le problème comme toujours, c'est que les gros calibres se posent trop de questions. Au moment de passer à l'offensive, les coureurs et les DS se posent une question : Qu'a t-on à perdre ? Malheureusement, quand il y a quelque chose à perdre, ils refusent l'attaque. Il n'est pas étonnant que les seuls attaquants de la journée étaient tous des coureurs loin au général (Valls, Sastre, Vasil) et donc qui n'avaient rien à perdre et tout à gagner.

On a beau nous vendre Contador comme le nouveau Bahamontes, mais en attendant, il ne fait pas grand chose à part attendre chaque étape la deuxième partie du dernier col pour placer un démarrage. Aucune prise de risque, aucune offensive sérieuse, Contador est dans la lignée des champions calculateurs des dernières années. Il n'est pas Bahamontes. Comparaison n'est pas raison.

Andy Schleck enchaine les erreurs tactiques depuis une semaine. Il dit qu'il lui faut 1'30" avant le dernier chrono. Il aurait déjà pu les avoir aujourd'hui. Il attaque à 8hm de la ligne à Avoriaz, mais que se serait-il passé s'il avait attaqué à 8km de l'arrivée ? A Mende, il fait une erreur de débutant en lâchant sa vigilance quelques secondes sur son rival, ça ne pardonne pas. A Ax 3 Domaines, il semblait facile derrière Contador qui n'a d'ailleurs même pas fait flanché Menchov. Pourquoi n'a t-il pas attaqué ? Ça fait beaucoup.

Quant aux autres coureurs, ils ne sont pas prêts de perdre le peu qu'ils ont pour entrer dans l'histoire du cyclisme. Menchov et Sanchez préfèrent batailler pour la 3éme place. Dommage car vu la force de Rabobank, ils peuvent viser mieux. Gesink et VDB préfèrent garder tranquillement leurs places. Je ne suis pas cette logique. Quelle est la différence entre terminer 5éme en se cachant ou 10éme du Tour en attaquant ? Je ne suis sûr que la différence au niveau financier soit énorme, alors qu'en attaquant, on montre le maillot, la popularité monte et les contrats pour les critériums sont automatiquement plus juteux.

Je n'ai aucune admiration pour tous ces coureurs, à l'exception de Joaquin Rodriguez, le seul à relever le niveau de ce Tour. Un coureur comme Jan Ullrich était (souvent à juste titre) critiqué pour son attentisme qui a fait sa réputation. Mais force est de constater que les pseudos champions de ce Tour 2010 n'ont pas le 1/4 de sa mentalité de gagneur et d'attaquant. Il est loin le temps de l'équipe Mapei dont la devise était "Ni second, ni troisième, seule la première place compte". Une devise qui a forgé une culture de la gagne dans la meilleure équipe de l'ère moderne.

Un Tour de France 2010 pour petits coureurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 18 Juil 2010 - 19:48

Heureusement qu'on a des Purito, Vino & Vasil pour remonter le niveau de ce tour Sad
Revenir en haut Aller en bas
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 18 Juil 2010 - 19:57

Joaquin Rodriguez a sucé les roues comme tout le monde.

Je regrette et je ne comprends pas pourquoi les favoris n'ont pas suivi Sastre, Valls ou Charteau dans le Port de Pailhères... Contador et Schleck se neutralisaient en fin de peloton, le temps qu'ils réagissent et que ça s'organise, l'étape aurait été bouclée. Van Den Broeck aurait attaqué, il ne l'aurait revu qu'au sommet d'Ax. C'était une descente taillée pour Sanchez. Et quand on voit que le peloton n'a rien repris sur le courageux Riblon, c'est dire comme ça roulait vite. Peut-être qu'ils imaginaient gagner du temps sur Contador et Schleck dans la dernière montée. Rolling Eyes

Leipheimer est inutile et tente de sauver l'honneur d'une RadioShack vachement timide. Pourquoi n'attaque-t-il pas comme au Tour de Californie ? La forme est la même. Pourquoi Armstrong n'attaque pas ? (bien que je pense qu'il prévoit un truc). Klöden se repose sur son top 20 ? Prétendant au podium l'année dernière, il se contente de finir dans la roue de Roche ou Gadret cette année, bravo l'orgueil. On devrait actuellement retrouver minimum 1 à 2 RadioShack par jour dans les échappées. Brajkovic est le vainqueur du Dauphiné, il se contente de faire les séances photos avec Armstrong à l'arrivée. Popovych ne joue même plus l'équipier modèle, vu qu'il n'y a plus de leaders... autant qu'il abandonne !

Kreuziger et Basso ont compris, depuis longtemps j'espère, qu'ils n'avaient pas le niveau du top 10. Ce n'est pas le brave Navarro qui serait allé chercher le Tchèque pour le ramener dans les rangs.

Et qu'on ne mette plus ça sur le dos de la chaleur, du vent ou de la vitesse du train Astana. Il n'y avait rien de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 18 Juil 2010 - 19:59

Yaros a écrit:
Joaquin Rodriguez a sucé les roues comme tout le monde.
Aujourd'hui oui. Les autres étapes non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 18 Juil 2010 - 20:02

Steyn a écrit:
Yaros a écrit:
Joaquin Rodriguez a sucé les roues comme tout le monde.
Aujourd'hui oui. Les autres étapes non.

Rodriguez a été invisible dans les Alpes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jussi Veikkanen
Prince des Tocards
avatar

Nombre de messages : 11325
Age : 24
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 18 Juil 2010 - 20:06

Il a attaqué à Morzine avant les autres favoris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaros
Porteur de Bidons
avatar

Nombre de messages : 14511
Age : 25
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 18 Juil 2010 - 20:07

Jussi Veikkanen a écrit:
Il a attaqué à Morzine avant les autres favoris.

Un peu comme tout le monde mais rien n'enthousiasmant au point de dire qu'il est le sauveur du spectacle sur ce Tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jussi Veikkanen
Prince des Tocards
avatar

Nombre de messages : 11325
Age : 24
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Winner et Loser   Dim 18 Juil 2010 - 20:09

Purito a attaqué à 7-8km de l'arrivée environ. C'est bien avant les autres qui ont attendu la toute fin de la montée pour s'expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Winner et Loser   

Revenir en haut Aller en bas
 
Winner et Loser
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je suis un WINNER : je vole en FLYSURFER...
» vend bois stiga winner active 15 € neuf jamais servi
» winner s choice
» Commande Winner's Choice by AO
» THE WINNER IS ??????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire de l'Empereur Estonien :: La Petite Reine :: Vos Chroniques-
Sauter vers: