AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Laurent Jalabert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Ce qui vous a marqué?
Armentières 94
15%
 15% [ 3 ]
14 juillet 95
25%
 25% [ 5 ]
14 juillet 2001
5%
 5% [ 1 ]
Son geste pour Dietz sur la Vuelta 95
15%
 15% [ 3 ]
Ses raids sur le Tour en fin de carrière
15%
 15% [ 3 ]
Ses victoires à San Sebastian
0%
 0% [ 0 ]
Ses duels contre Bartoli
0%
 0% [ 0 ]
Milan San Remo 1995
15%
 15% [ 3 ]
Autres (précisez)
10%
 10% [ 2 ]
Total des votes : 20
 

AuteurMessage
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Laurent Jalabert   Dim 22 Juil 2007 - 18:21

Laurent Jalabert débute sa carrière dans l'équipe Toshiba en 1989. Il y reste 3 saisons, il remportera quelques succès mineurs, et réalisera quelques places d'honneur intéressantes (2éme et 4éme à San Sebastian notamment). Sur le Ronde, on dit souvent qu'il faut beaucoup d'expérience pour l'emporter, mais paradoxalement, c'est sur sa première participation qu'il va faire sa meilleure place (9éme) après avoir tenté de s'échapper avec Rolf Sorensen, Jaja est victime d'une fringale sur la fin, et doit renoncer à toute haute ambition. Par ses résultats, il attirera l'oeil de Manolo Saiz, directeur sportif de l'équipe ONCE.

En 1992, Jaja court pour Manolo, il gagnera notamment le maillot vert sur le TDF après une bataille intense face à Johan Museeuw. Jaja sera même déclassé une fois injustement, mais ca ne l'empêchera pas de ramener ce maillot à Paris avec une étape à la clef! Il fera ensuite 2éme des Championnats du monde à Benidorm, ce maillot arc-en-ciel sur la course en ligne est une des choses qui manque cruellement à son palmarès. Il se fera battre par Gianni Bugno, mais le Panda peut se mordre les doigts, puisqu'il a fait une erreur de débutant en emmenant un trop petit braquet dans le final!

En 1993, Jaja confirmera sa bonne saison 1992 en glanant 17 succès, la grande majorité au sprint dont 2 étapes de la Vuelta en s'offrant Adoujaparov notamment. En 1994, il brille au printemps en écrasant ses adversaires dans les étapes de plaine sur la Vuelta. Sa victoire la plus marquante est celle de Lagos de Covagonda après s'être échappée dès le début de l'étape. La presse Espagnol le lendemain titrera: "Un sprinteur au paradis des grimpeurs". Une course qui aura aussi vu le triplé historique de Tony Rominger, écrasant vainqueur de cette course. Il remporte par ailleurs le maillot par points, et sur le Tour, il ambitionne la même chose. Après des championnats de France décevant où il termine 4éme piégé par Jacky Durand, Jaja est victime d'une chute terrible à Armentières après avoir heurté un policier. Jaja est salement défiguré, Nelissen autre cador du sprint est également touché. Cela marquera un tournant décisif dans la carrière de Jalabert qui, depuis, devra se tourner vers d'autres types de courses.

Il revient en 1995 en remportant Paris-Nice, on remarque alors ses progrès quand la route s'élève. Quelques jours plus tard, il brillera sur Milan San Remo. Jaja est le seul à pouvoir suivre la terrible accélération de Fondriest dans le Poggio. Après la course, il dira même que ses jambes étaient tétanisées après à peine 200 mètres. Mais le Panda tiendra et battra au sprint l'Italien. Il confirmera en remportant le Critérium International, en se classant 2éme du Tour du Pays Basque. Il se présente donc dans les Ardennes avec un statut de favoris. Il brillera au sommet de Huy mais ne pourra rien face à Gianetti à Liège. Il fait ensuite une coupure pour revenir au top en juillet. Pendant ce temps, il gagnera une étape du Midi Libre et remportera le Tour de Catalogne à l'époque plus exigeant, preuve de ses progrès en haute montagne.

Sur le TDF, le prologue est faussé à cause de la pluie qui élimine Boardman, les derniers partants sont pénalisés y compris Jaja. Il se battra donc pour prendre le maillot jaune à Jacky Durand, en essayant de glaner le max de bonifs. Il y arrivera et enfile le maillot au soir de la 2éme étape. Dans le CLM par équipes, il s'en faut de peu pour qu'il perde son maillot face au Gewiss! Lors de la 4éme étape remporté par Mario Cipollini, Jaja perd son maillot, il est retardé par une chute dans les tours derniers kilomètres. A Liège, il ne peut rien faire face à l'offensive des Ardennes d'Indurain, ensuite sur le chrono, il réalisera une belle perf en terminant 6éme à "seulement" 2'36" du roi Miguel. Arrive ensuite la première étape de montagne, Zulle équipier de Jaja s'échappe de loin. Mais derrière surprise, Indurain qui a flairé le danger, attaque pour essayer de reprendre Zulle. Les dégâts sont considérables, Jaja est à 5 minutes d'Indurain, il montre ses limites en haute montagne. A l'Alpe, réaction d'orgueil de Jaja et des autres humiliés par Indurain. Il se lance donc à l'attaque avec Virenque notamment. Mais Indurain contrôle et dans la montée finale, il n'a aucun mal à contenir les Zulle et Riis leader de la Gewiss, et à reprendre les échappées. Mais c'est Pantani qui triomphera au sommet! Puis, il y a cette étape de Mende, MYTHIQUE! Jaja s'échappe donc avec Stephens et Mauri ses équipiers et quelques autres coureurs. Les 2 équipiers réaliseront un énorme travail pour leur leader, il reprend même virtuellement le maillot jaune et fait trembler Indurain! Il remporte l'étape après s'être échappée dans l'ultime difficulté, Indurain arrive à moins de 6 minutes, mais qu'elle était belle cette échappée de Jaja. Ensuite, il limitera la casse dans les dernières étapes de haute montagne et fera son meilleur classement de sa carrière sur le Tour.

Ensuite sur la Vuelta, il écrasera tout, le classement général, le classement de la montagne et le classement par points! Une anecdote intéressante à raconter lors de l'étape arrivant au sommet de la Sierra Nevada. Jaja a la maîtrise de la course, ses adversaires ne sont pas en mesure de le lâcher, il place donc un démarrage dans le dernier kilomètre et se détache et va probablement remporter l'étape. A quelques centaines de mètres de la ligne, il revient sur le coureur de la Telekom, Bert Dietz qui s'est tapé plus de 200 bornes échappées! Jaja revient donc sur lui dans les derniers mètres, mais voyant son visage marqué par la fatigue et la détresse, Jaja lui laissera l'étape, chapeau! QUELLE SAISON 1995!

En 1996, il fait la passe de 2 sur Paris-Nice. Une course marquée par quelques frictions entre lui et l'Américain Lance Armstrong, puisque ce dernier aurait semble t-il multiplié les provocations envers Jaja. Mais au final, Jaja remporte cette course devient l'ex champion du monde. Après j'ai pas grand chose à raconter sur cette saison, il gagnera tout de même le Midi Libre et la Route du Sud avant de décevoir sur le Tour. Sur la Vuelta, il passe à côté du général, mais remportera le classement par points ainsi que 2 étapes et participera à la victoire d’Alex Zulle.

En 1997, il remporte Paris-Nice pour la 3éme fois de suite, tiens, ça rappelle Sean Kelly... Il terminera 2éme du Tour du Pays Basque et remportera pour la 2éme fois la Flèche. Il se rend ensuite à Liège, dans le final de cette course, on pense que Jaja est en mesure de réaliser le doublé des Ardennes, chose que très peu de champions ont réussi. Il se retrouve en tête avec Bartoli. Mais que le champion Italien est fort, Jaja ne pourra rien contre lui à Ans. En juillet, il passe à côté de son Tour, en fin de carrière, il avouera qu'il était victime de trop forte pression. Il remportera ensuite 2 étapes de la Vuelta ainsi que le maillot par points et se classera 7éme au général. Au mois d'octobre, il remporte le titre de Champion du Monde du CLM après un duel à distance épique avec Gonchar. Mais Jaja l'emporte devant SON public à San Sebastian. Le natif de Mazamet souffrira d'ailleurs beaucoup de cela, il était plus apprécié en Espagne que dans son propre pays, où les gens n'avaient d'yeux que pour Virenque et ses exploits alors que Jaja est n°1 mondial, les Wampas sortiront d'ailleurs une chanson en l'honneur de Jaja. Ensuite, face à une coalition Italienne, il remporte le difficile Tour de Lombardie (à l'époque plus dur), cette victoire le satisfait d'autant plus puisqu'il a battu Michele Bartoli, son plus grand adversaire dans les classiques selon lui.

En 98, il chutera de son trône sur Paris-Nice, le jeune et prometteur VDB remporte la course au soleil. Sur les classiques du printemps, il échouera encore une fois face à Bartoli. En juin, il remporte 3 étapes du Tour de Suisse, la Classique des Alpes et le championnat de France, Jaja est donc prêt pour l'objectif Tour de France. Sur ce Tour houleux marqué par l'affaire Festina, Jaja passera à côté une nouvelle fois. Il traite les organisateurs du Tour de "néo-nazi" et jettera l’éponge après lors de la 17éme étape, après des altercations avec Jean Marie Leblanc. Il fera ensuite 5éme du Tour d'Espagne.

En 1999, Jaja remporte Tour du Pays Basque + Romandie, avant de faire la Giro, puisqu'il veut faire l'impasse sur le Tour à cause des relations tendues qu'il entretient avec les organisateurs. Il gagnera le maillot cyclamen avec 3 étapes à la clef, au général, il finit 4éme, il aurait peut-être pu faire mieux, puisque Pantani avait fait une fixation sur le Français, en attaquant à chaque fois que le Français est mal. Ce Giro sera marqué par l'exclusion de Pantani à quelques heures du terme de ce Giro. Il enchaînera avec une 2éme place sur le Tour de Suisse.

En 2000, il remporte le Tour Méditerranéen puis la semaine Catalane avant de sa classer 3éme du Tour du Pays Basque mais il décevra dans les classiques... Sur le Tour, il porte le maillot jaune à l'issue du CLM par équipes grâce à la force collective de la ONCE. Il perdra ensuite son maillot puisque des fuyards ont profité de sa pause pipi pour l'attaquer! En montagne, Jaja n'est pas à la hauteur. Il terminera la saison avec des 5éme places dans le course en ligne et CLM des JO de Sydney.

En fin de saison, les relations entre le natif de Mazamet et Manolo sont plus froides sur le plan professionnel, il quitte donc la maison ONCE, pour rejoindre la CSC de Bjaarne Riis. C'est avec cette équipe que Jaja va rattraper le temps perdu avec le public Français sur la Grande Boucle. Après un début de saison discret, Jaja arrive sur le Tour sans grosse pression. Lors de la 4éme étape, la ONCE accélère juste après le ravito, une grande cassure se forme à l'aide du vent, les CSC de Jaja sont piégés ainsi que les Cofidis de Millar entre autres. mais grâce à un gros effort de son équipe il parvient à revenir. Mais mieux encore, il attaquera en compagnie d'un autre baroudeur, Ludo Diercksens, au sprint, Jaja n'a aucun mal à l'emporter. A Colmar, Jaja s'échappe dans cette étape de moyenne montagne, avec notamment Laurent Roux, Jens Voigt ou encore le jeune Ivan Basso. Jaja franchit tous les cols en tête, il attaque alors dans la descente du col du Calvaire, Ivan Basso piètre descendeur veut le suivre, mais encore une fois, le coureur de la Fassa sera malchanceux et chutera comme sur le Tour Méd alors qu'il était leader! Décidemment ce jeune n'a pas de chances... Derrière, Voigt et Roux font le forcing pour revenir mais rien n'y fait, 6 ans après sa victoire à Mende un 14 juillet, Jaja l'emporte également le jour de la fête national et gagne une 2éme fois avec panache! Dans les Pyrénées et l'étape de Saint Lary Soulan, Jaja nous gratifie d'un raid solitaire impressionant, il passe toutes les grandes difficultés en tête, mais derrière, Ullrich lance tôt la bagarre ce qui condamnera Jaja repris à 6km de la ligne par le Boss. Mais Jaja se consolera avec son maillot à pois qu'il conservera jusqu'à Paris, sa côte de popularité monte en l'absence de Virenque. En août, il remporte la Classica San Sebastian, la seule course Espagnole prévue dans son programme devant un public Basque fou de joie en réglant Casagrande au sprint.

En 2002, Jaja démarre par une victoire en février dans le sud dans le Tour du Haut Var. Sur Paris-Nice, il empoche une étape et termine 3éme du général, battu par les Kazahs (Vino-Kivi) qui lui réserveront un bien mauvais tour dans le Mont Faron! Mais il s'était consolé avant par une victoire d'étape à Saint-Etienne où il réalise une descente de feu où seul Rous et Osa peuvent suivre. Il gagnera sa place sur le podium dans la dernière étapes, au jeu des bonifs. Le Panda (surnom qu'on lui donne pour son intérêt pour les Pandas et son physique) est ensuite très discret avant le TDF. Jaja loupe de peu le prologue, il est en tête provisoirement mais il reste encore un coureur à passer, le triple vainqueur du Tour lance Armstrong qui l'emportera de moins de 2". Ensuite, il sera retardé par une chute à Avranches et lors de la journée de repos, il fait une annonce qui m'a beaucoup choqué: il annonce sa retraite, 2002 sera donc la dernière année de Jaja. Du coup Jaja se libère, il animera les Pyrénées lors de l'étape de La Mongie où il s'est échappée avec son ex équipier David Etxebarria, mais échouera proche du but. Il attaquera aussi dans la 2éme grande étape des Pyrénées, il passera quasiment toutes les difficultés mais décide de couper son effort dans le dernier col, sachant que derrière ça revient vite, et qu'il est préférable que Jaja soit loin au général pour qu'on lui laisse un autre bon de sortie! A l'issue de cette étape, Franck Renier lui réservera une "standing ovation" avec Bobby Julich et Jérôme Pineau, le plus jeune du Tour, qui a eu le "reflexe" de ne pas rouler sur Halgand dans une étape de transition par solidarité Française! Il ne sera plus vraiment mis en difficulté pour le maillot à pois, et quittera le Tour par la grande Porte, la Jajamania a frappé ce Tour ennuyeux en l'absence d'Ullrich blessé au genou.

A San Sebastian, il gagnera pour la 2éme fois de suite la Classica San Sebastian, une classique qu'il n'a jamais pu gagner avec la ONCE. Ensuite lors de la Coppa Agostini, il règle Faresin au sprint après un raid de 100km. Sa tournée d'Adieu continue, il fait 9 à Plouay, avant de se présenter pour les Championnats du Monde. Malheureusement, il n'a pas effectué la sortie qu'il avait prévu, étant retardé par une chute dans le final.


Dernière édition par Steyn le Mar 23 Déc 2008 - 22:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
livestrong01
Roi des Chouans
avatar

Nombre de messages : 6389
Age : 29
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Laurent Jalabert   Dim 22 Juil 2007 - 18:24

rien c'est un tocard ce type, il crache sur Armstrong alors qu'il est minimum aussi chargé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spilak13
Roi des Chouans
avatar

Nombre de messages : 4710
Age : 24
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Laurent Jalabert   Dim 22 Juil 2007 - 18:30

livestrong01 a écrit:
rien c'est un tocard ce type, il crache sur Armstrong alors qu'il est minimum aussi chargé

C'est vrai ?!
Je savais pas !
Moi je lui ai parlé à une cyclo il était vraiment sympa !
Moi je voterais + pour ces 3 Paris-Nice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
livestrong01
Roi des Chouans
avatar

Nombre de messages : 6389
Age : 29
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Laurent Jalabert   Dim 22 Juil 2007 - 18:49

brajko13 a écrit:
livestrong01 a écrit:
rien c'est un tocard ce type, il crache sur Armstrong alors qu'il est minimum aussi chargé

C'est vrai ?!
Je savais pas !
Moi je lui ai parlé à une cyclo il était vraiment sympa !
Moi je voterais + pour ces 3 Paris-Nice

ben sur france télévision il se gênait pas pour faire des gros sous entendus sur les performances d'Armstrong et bon quand ça vient de journalistes je trouve ça normal, mais venant d'un coureur comme lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr.57
Supporter déprimé
avatar

Nombre de messages : 1514
Age : 28
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Laurent Jalabert   Dim 22 Juil 2007 - 21:27

C'est toi le tocard chouchou Very Happy

Respect pour ta carrière Laurent amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cycliste76360
Roi des Chouans
avatar

Nombre de messages : 6
Age : 24
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Laurent Jalabert   Dim 23 Mar 2008 - 11:29

Ouai j'avoue!!!
Merci de nous avoir fait vibrer jaja!! amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Cycliste76360.skyblog.com
spacedick
Gain
avatar

Nombre de messages : 1176
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Laurent Jalabert   Mar 25 Mar 2008 - 1:57

Jalabert, le puncheur-sprinteur-grimpeur-rouleur Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scott²
Roi des Chouans
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 26
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Laurent Jalabert   Dim 5 Oct 2008 - 12:18

Ce qui ma marqué, c'est qu'il est venu rouler avec mon club !! Lors du telethon 2005. On a fait 50Km avec lui !! Wouahhh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maire
Maire du Forum
avatar

Nombre de messages : 10306
Age : 24
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Laurent Jalabert   Sam 11 Juil 2009 - 22:31



Il peut plus parler après Armentières ouuuch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babgp
Roi des Chouans
avatar

Nombre de messages : 860
Age : 27
Date d'inscription : 14/05/2009

MessageSujet: Re: Laurent Jalabert   Dim 17 Jan 2010 - 11:59

Jalabert a muté,
Sprinter a ses débuts, il est devenu chasseur de GT, puis de classique, rouleur et puis Baroudeur.
Quoi qu'il en soit dans tout ces rôles il a toujours été formidable!
Jaja est le meilleur coureur des années 90 sans conteste aucun!

Le moment qui m'a le plus marqué c'est sa chevauchée le 14 Juillet 1995 quelle sensation.
On est pas prés de revoir ça p-e un mec comme Boassen Hagen si il grimpait mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Famoso
Roi des Chouans
avatar

Nombre de messages : 5241
Age : 26
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Laurent Jalabert   Dim 17 Jan 2010 - 12:10

Le coureur le plus complet, certainement.

"Le meilleur coureur". rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Laurent Jalabert   Dim 17 Jan 2010 - 12:20

Je vois pas ce qu'il y a de drôle. Dire qui est le meilleur coureur c'est difficile, car il n'existe pas de type de coureurs mieux que les autres à mes yeux. Beaucoup diront qu'Indurain était le meilleur de la décennie, car ils ne regardent que les GT et pensent que le reste n'a pas de valeurs.

Mais pour moi, aucun soucis là dessus, Jalabert est largement le meilleur coureur de sa décennie. Pour faire simple, Jalabert a été numéro un mondial lors de 4 saisons (record) ce qui montre sa prestance. Lors de la saison 1995, il amasse un total de plus de 3000 pts UCI, ce qui est absolument insensé et digne d'un grand Eddy Merckx ou d'un grand Fausto Coppi, sachant que rapporter 2500 pts c'est déjà exceptionnel.



Steyn a écrit:
Il revient en 1995 en remportant Paris-Nice, on remarque alors ses progrès quand la route s'élève. Quelques jours plus tard, il brillera sur Milan San Remo. Jaja est le seul à pouvoir suivre la terrible accélération de Fondriest dans le Poggio. Après la course, il dira même que ses jambes étaient tétanisées après à peine 200 mètres. Mais le Panda tiendra et battra au sprint l'Italien. Il confirmera en remportant le Critérium International, en se classant 2éme du Tour du Pays Basque. Il se présente donc dans les Ardennes avec un statut de favoris. Il brillera au sommet de Huy mais ne pourra rien face à Gianetti à Liège. Il fait ensuite une coupure pour revenir au top en juillet. Pendant ce temps, il gagnera une étape du Midi Libre et remportera le Tour de Catalogne à l'époque plus exigeant, preuve de ses progrès en haute montagne.

Sur le TDF, le prologue est faussé à cause de la pluie qui élimine Boardman, les derniers partants sont pénalisés y compris Jaja. Il se battra donc pour prendre le maillot jaune à Jacky Durand, en essayant de glaner le max de bonifs. Il y arrivera et enfile le maillot au soir de la 2éme étape. Dans le CLM par équipes, il s'en faut de peu pour qu'il perde son maillot face au Gewiss! Lors de la 4éme étape remporté par Mario Cipollini, Jaja perd son maillot, il est retardé par une chute dans les tours derniers kilomètres. A Liège, il ne peut rien faire face à l'offensive des Ardennes d'Indurain, ensuite sur le chrono, il réalisera une belle perf en terminant 6éme à "seulement" 2'36" du roi Miguel. Arrive ensuite la première étape de montagne, Zulle équipier de Jaja s'échappe de loin. Mais derrière surprise, Indurain qui a flairé le danger, attaque pour essayer de reprendre Zulle. Les dégâts sont considérables, Jaja est à 5 minutes d'Indurain, il montre ses limites en haute montagne. A l'Alpe, réaction d'orgueil de Jaja et des autres humiliés par Indurain. Il se lance donc à l'attaque avec Virenque notamment. Mais Indurain contrôle et dans la montée finale, il n'a aucun mal à contenir les Zulle et Riis leader de la Gewiss, et à reprendre les échappées. Mais c'est Pantani qui triomphera au sommet! Puis, il y a cette étape de Mende, MYTHIQUE! Jaja s'échappe donc avec Stephens et Mauri ses équipiers et quelques autres coureurs. Les 2 équipiers réaliseront un énorme travail pour leur leader, il reprend même virtuellement le maillot jaune et fait trembler Indurain! Il remporte l'étape après s'être échappée dans l'ultime difficulté, Indurain arrive à moins de 6 minutes, mais qu'elle était belle cette échappée de Jaja. Ensuite, il limitera la casse dans les dernières étapes de haute montagne et fera son meilleur classement de sa carrière sur le Tour.

Ensuite sur la Vuelta, il écrasera tout, le classement général, le classement de la montagne et le classement par points! Une anecdote intéressante à raconter lors de l'étape arrivant au sommet de la Sierra Nevada. Jaja a la maîtrise de la course, ses adversaires ne sont pas en mesure de le lâcher, il place donc un démarrage dans le dernier kilomètre et se détache et va probablement remporter l'étape. A quelques centaines de mètres de la ligne, il revient sur le coureur de la Telekom, Bert Dietz qui s'est tapé plus de 200 bornes échappées! Jaja revient donc sur lui dans les derniers mètres, mais voyant son visage marqué par la fatigue et la détresse, Jaja lui laissera l'étape, chapeau! QUELLE SAISON 1995 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babgp
Roi des Chouans
avatar

Nombre de messages : 860
Age : 27
Date d'inscription : 14/05/2009

MessageSujet: Re: Laurent Jalabert   Dim 17 Jan 2010 - 12:28

Famoso a écrit:
Le coureur le plus complet, certainement.

"Le meilleur coureur". rire

C'est sans problème que j'utilise ce qualificatif!
C'est un coureur qui était présent de février à octobre.
Mais bien sur si on en reste que sur les prestations du TDF, Indurain a été archi dominateur jusqu'en 1995. Une hégémonie qu'il doit à des énormes qualités de rouleurs là où Jalabert était capable de remporter une étape de montagne avec un maillot vert acquis lors des sprints...1995 marque une année où Jalabert a été le DERNIER coureur complet de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SACCHARINE
Roi de la Saussouze
avatar

Nombre de messages : 18059
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Laurent Jalabert   Dim 17 Jan 2010 - 19:52

Valverde se rapproche de Jalabert. L'Espagnol va vite (mais pas au point de battre les meilleurs), il grimpe bien les cols (un poil en dessous de Jalabert), il roule correctement (bien en dessous de Jalabert) et c'est un remarquable chasseur de classiques (au moins de la trempe de Jalabert).

Sinon, comme toi, je pense que Edvald Boasson Hagen est le seul coureur qui se rapproche d'un Jalabert.

Indurain était un immense, mais il n'a jamais gagné de grandes classiques, c'est pour cela que je ne classerais pas au niveau d'un Jalabert. Comme Contador, il n'en a jamais gagné, je le classerais toujours un ton en dessous des autres grands et je lui préférerais même Valverde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam
Vuvugain
avatar

Nombre de messages : 4418
Age : 27
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: Laurent Jalabert   Lun 18 Jan 2010 - 1:19

Jalabert était un champion, un vrai.
Vandenbroucke aurait pu, s'il n'avait pas eu les problèmes qu'on lui connaît ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laurent Jalabert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laurent Jalabert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photos du Dauphiné
» Las Vegas
» jalabert en 2h55 a NY
» Jalabert : 1300m de natation en 24'28 au Tri CD de Toulouse
» Duathlon Saint Laurent le 3 octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire de l'Empereur Estonien :: La Petite Reine :: Histoire-
Sauter vers: